Votre panier est vide  Votre compte

comprendre la kinésiologie

 

La kinésiologie

 

Parmi les événements magiques de ma propre vie, j’ai créé et attiré à moi, la plus merveilleuse des techniques qu’il m’a été donné d’apprendre et que j’ai l’immense bonheur de transmettre à mes stagiaires.

La kinésiologie est une technique de soins vraiment hors du commun, qui est une véritable thérapie quantique (thérapie du futur). Chacune de mes consultations fait l’objet d’un étonnement. Cette technique va bien au-delà de notre compréhension.

Depuis notre naissance et remontant même le fil des générations et de nos mémoires, le corps a enregistré tous les évènements réels, symboliques, émotionnels et énergétiques.

Toutes ces mémoires se logent de générations en générations dans notre cerveau limbique, à l'arrière de notre tête.

Nous vivons dans 95 % du temps, les évènements de manière automatique. Si nous n’ouvrons pas notre conscience, regardons la télé et passons notre vie à l’extérieur de nous-mêmes, nous sommes des robots en survie ! C'est comme si notre cerveau, pourtant si performant, se contentait de reproduire ou de manifester tous les évènements vécus ou non.

Lorsque nous regardons un film violent à la télévision, notre cerveau ne peut pas faire la différence entre la fiction et la réalité. Nous n'avons donc pas la capacité de nous extraire de ce que l'on voit et nous enregistrons ces violences comme étant vécues pas nous-mêmes. Un simple journal télévisé d'une demi-heure abaisse considérablement nos défenses immunitaires, comme je l’ai mentionné au début de ce livre.

À notre naissance, nous prenons 100 % des mémoires énergétiques de nos parents ! Eux-mêmes ont pris 100 % des mémoires énergétiques de leurs parents...

Les évènements que nos arrières grands-parents ont vécus sur un plan mental, nos grands-parents les ont vécu sur un plan émotionnel, nos parents sur un plan énergétique et nous les vivons sur un plan physique (ces évènements se manifestent dans notre corps)

Il est donc fondamental de se débarrasser de toutes ces mémoires restées bloquées dans notre cerveau limbique.

Il existe plusieurs techniques très pertinentes pour y arriver d'une manière rapide. La kinésiologie est l'une de ces méthodes, qui agit avec la précision d'un rayon laser, car elle est la seule de ces techniques à utiliser le test musculaire.

Le corps ayant tout enregistré, il est possible d'aller l'interroger avec facilité, grâce à ce test. Pour cela le kinésiologue se sert d'un muscle sain (en principe un muscle du bras du patient), ce qui lui permet d'avoir des informations sur le vécu conscient ou inconscient du consultant.

Le Dr Goodheart a découvert, il y a plus de 50 ans, que le tonus musculaire s'affaisse lorsque le patient prononce un mot ou une phrase qui lui crée un "stress". Il suffit, pour s'en rendre compte, de faire dire à quelqu'un " je m'appelle... (faire dire un faux prénom)" pour que le tonus musculaire s'affaiblisse pendant vingt secondes environ. Bien sûr, le contraire se vérifie en prononçant un mot correspondant à quelque chose de juste et de non stressant, le tonus musculaire reste fort.

La pertinence de ce test musculaire permet donc d'aller découvrir les causes de toutes les manifestations pathologiques, par un questionnement précis du corps du patient, que le kinésiologue mène avec précision et finesse.

Que ces manifestations soient d'un domaine émotionnel, comme le stress, les difficultés d'apprentissage, les difficultés relationnelles, les peurs paralysantes (peur de prendre l'avion, de conduire ou toutes autres peurs.), les séparations, les deuils, le manque de confiance en soi, les angoisses... ou bien d'un domaine traumatique : les suites d'accidents, les suites d'opérations... ou encore d'un domaine purement physique, comme les insomnies, la prise de poids, les douleurs, fatigues, migraines...

La kinésiologie permet d'aller en chercher les causes et de les déprogrammer. Ne croyez pas que vous n’êtes pas concernés ! La kinésiologie peut toujours vous aider.

C’est pendant la technique de déprogrammation, que toute la magie opère. Il suffit quelquefois, de faire répéter une phrase en regardant dans toutes les directions ou bien d’appuyer sur des points d’acupuncture qui ont été mis en évidence par le test musculaire. La rapidité de la « réparation » est stupéfiante et visible instantanément.

Tout peut s'améliorer ou disparaître selon les problèmes que vous avez. Il est certain qu'il ne s'agit pas de miracles qui guérissent tout en une seule séance. Mais cette technique va vite et vous accompagne vers une nette amélioration dans bien des cas.

La kinésiologie n'agit pas sur la pathologie en elle-même, mais va en enlever la cause. Agir uniquement sur les conséquences ne suffit pas, il faut toujours agir sur l’origine des pathologies. Si la cause est supprimée, la pathologie n’a plus de raisons d’exister.

Enlever le symptôme ne peut suffire, mais n’agir que sur la part émotionnelle sans avoir d’action sur la circulation énergétique, ne déracine pas complètement la cause. La kinésiologie est la seule technique à ma connaissance, qui agit à tous les niveaux.

Nous sommes là, en présence d’une des thérapies holistiques, quantiques, non compréhensible pour le mental.

L’un des grands principes du cerveau est d’aller vers ce qu’il connait. La maladie peut quelquefois être confortable et sécurisante pour la personne qui vit avec depuis longtemps.

Certains malades se sentent exister grâce à leur pathologie. Les médicaments pris sont rassurants et la visite chez son médecin, peut donner une raison de sortir de chez soi.

Les bénéfices à être malade sont nombreux, car ils permettent quelquefois de ne pas travailler, ou bien de se sentir victime, donc non responsable. Se faire plaindre peut donner un sens à sa vie.

Le bonheur, c’est quoi ? ? ? Le cerveau ne connait pas !

La santé, c’est quoi ? Si vous guérissez, votre système de croyance, risque d’être déstabilisé et ce n’est pas bon pour les programmations mises en place. C’est plus confortable de ne pas se soigner, donc certains trouvent bien des excuses… « je n’y crois pas », « je n’ai pas le temps », « j’ai peur »...

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau