Pourquoi je vais plus loin que la kinésiologie ?

Comme toutes les pratiques, la kinésiologie relie les personnes qui la pratiquent à une conscience supérieure collective. N'étant plus en accord avec les acteurs de cette conscience collective, je suis volontairement sortie de cet "égrégore". Mon but a été de créer ma propre technique me permettant d'être plus efficace en faisant appel à ma puissance personnelle. J'ai donc gardé les avantages de la kinésiologie, en en dépassant les limites.

La kinésiologie est là pour déprogrammer les mémoires cellulaires du passé.

Depuis mes walk-in, j'ai la possibilité d’effacer définitivement tout ce qui m’est demandé par l’Être lui-même, au-delà du mental. Cette possibilité va bien au-delà des mémoires émotionnelles.

Je me déplace dans les sphères de densité du passé, afin d’effacer événements traumatisants de manière définitive. Les sphères de densit du futur me sont également accessibles et me permettent d'instaurer de nouveaux programmes selon le meilleur champ de potentiel possible du consultant. Rien de tout cela ne peut se faire par la kinésiologie. Mon travail se distingue surtout depuis mon walk-in. Cela me permet d'enlèver les implants énergétques ou physiques, les possessions (souvent prises pour des maladies psychiatriques ) , la magie, les formes pensées, les kystes astraux, les perméabilités astrales…

Mon action se situe, entre autre, au niveau cellulaire et notamment de l’ADN, l'ARN, des chromosomes dans le but de rectifier les déséquilibres. 

Mes consultations s’apparentent souvent à "une nouvelle naissance".

Il m’arrive également de pouvoir agir de manière à diminuer l’ego lorsque c'est possible.

Les conséquences ont également l’avantage de les libérer les consultants des fardeaux émotionnels, physiques ou énergétiques.

Lors de mes formations, j’amène les stagiaires à dépasser également les limites de la kinésiologie.

 
  • 9 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

Commentaires

  • Grâce Dupon
    • 1. Grâce Dupon Le 16/09/2020
    Bonjour !
    Je me nomme Grâce, j'ai 27 ans et je vis actuellement à Paris. Je suis tout à fait d'accord avec vous en ce qui concerne le faite de dépasser les limites de la kinésiologie. Car au-delà de la kinésiologie, il y a access bars qui produit des résultat impressionnant. Je la pratique, il y a de cela plusieurs années, j'ai toujours eu des résultats positifs.
    • Marion Le Troquer
      • Marion Le TroquerLe 16/09/2020
      Bonjour Grâce, En l'occurence là, je ne parle pas d'une autre technique, mais de nouvelles capacités au delà de tout ce qu'on peut apprendre. Je vous souhaite une bonne continuation.

Ajouter un commentaire